Loading…

Réveille-toi multimédia

Pierina Morosini. Martyre de la pureté

“Plutôt que de commettre un pêché, je me laisserai tuer”. C'est ainsi que s'exprimait Pierina Morosini, jeune italienne de l'action catholique, amoureuse de Jésus Eucharistie et du Saint Rosaire.

Son admiration envers Sainte Maria Goretti et ses désirs de sainteté la conduirent, le 4 avril 1957 à une parfaite imitation de sa “petite sainte” par son propre martyre “'in defensum castitatem”, en défense de la chasteté. Découvre avec le “Projet Réveille-toi” a Pierina Morosini, jeune martyre de la pureté. Saint Jean-Paul II n'hésita pas de la proposer aux jeunes comme un exemple en raison de sa foi et de sa pureté de coeur.

Elena Spirgevičiūtė. Martyre de la Pureté

Elena Spirgevičiūtė, jeune catholique de Kaunas (Lituanie), encerclée par le communisme et le nazisme des plus agressifs, entend seulement un mot qui résonne en son for intérieur : pureté.

Elle meurt à l’âge de dix-neuf ans parce qu’elle a défendu son honneur en tant que femme et chrétienne. Elle est assassinée par un agent communiste qui sera postérieurement décoré de la distinction “Héros de l’Union Soviétique”. Mais la Servante de Dieu Elena Spirgevičiūtė deviendra le symbole de l’honneur du peuple lituanien empreint de souffrance, de l’Eglise Catholique et des âmes pures qui conservent leurs corps comme des temples de Dieu. Remplis-toi de la force des “Martyrs de la pureté” avec le “Projet Réveille-toi”.

“Martyrs de la pureté. In defensum castitatis.”

Le 5 juin 1902. A Nettuno (Italie), une adolescente de 11 ans est agressée par un jeune qui finira par la poignarder brutallement. Quelques temps après, l’Eglise reconnut son martyre avec le titre “in defensum castitatis”.

En suivant les pas et l’exemple de “Marietta” (Sainte Maria Goretti); de nombreux jeunes donneront leur vie en voulant défendre leur pureté : Antonia Mesina, Pierina Morosini, Verónica Antal, Marta Obregón, Anna Kolesárová, Elena Spirgevičiūtė, Santa Scorese, Teresa Bracco et d’autres encore. Le clip du “Projet Reveille toi” “Martyrs de la pureté. In defensum castitatis.” Te fait découvrir la beauté de ces âmes qui, pour l’amour de Jésus, ont défendu leur diginité de filles de Dieu en payant le Prix de leur propre vie.

Il est Vivant– Prêtres kidnappés

"Projet Réveille-toi" vous apporte le témoignage de l'enlèvement de trois prêtres catholiques (le père Jacques Mourad, le père Douglas Bazi et le père Thomas Uzhunnalil, SDB) qui, à cause de leur fidélité au Christ et à son Église, ont été kidnappés et soumis à de graves tortures des mains de l’État islamique en Irak, en Syrie et au Yémen. La lumière, la joie, l'espoir et le pardon - au beau milieu de ténèbres véritables - brillent chez ceux qui savent et témoignent "qu’Il est vivant". Réveillez-vous et soyez fiers des témoins de notre foi avec "Projet Réveille-toi".

Shahbaz Bhatti. Une grande âme

Le "Projet Réveille-toi" veut te montrer - pour le 7ème anniversaire de son martyr - la figure d'un homme qui savait mettre l'amour de Dieu pour les frères en premier, avant sa progre vie, pour défendre la liberté religieuse de tout homme et en toute nation, spécialement dans la sienne : le Pakistan.
"Shahbaz Bhatti. Une grande âme" te fait entrer dans les paroles-témoignage laissés par ce grand homme qui a occupé la charge de Ministre des minorités au Pakistan et qui montrent le grand amour pour Jésus Christ et pour la cause qu'il a ressenti, très tôt, comme une vocation : la défense des chrétiens persécutés et de tout homme qui souffre de l'attaque de l'islam radical ou de n'importe quel autre opresseur de la liberté
religieuse.
Diffuse le feu de ces âmes pleines de foi fondée sur la charité avec "Projet Réveille-toi".

Dans la clandestinité. Les Catholique en Chine

Le « Projet Réveille-toi » t’approche à la courageuse et étonnante réalité des chrétiens persécutés en Chine. Dans le clip « Dans la clandestinité. Les Catholique en Chine » nous donnons la parole à des témoins authentiques de la persécution communiste dans les pays asiatiques et à leur dure et difficile réalité.
Nous entendons parler des évêques incarcérés, des fidèles arrêtés et des prêtres disparus, de séminaires et couvents clandestins, des familles et des jeunes qui vivent leur foi dans les catacombes, perpétuellement surveillés. Les manifestations pour défendre la liberté religieuse se font avec le danger de terminer dans des camps de rééducation, en prison, en camp de travail. Connaît les souffrances de ces authentiques confesseurs de la foi « Dans la clandestinité ».